Algomeysa. Suivi de ma colonie de Messor barbarus

17 février 2010

Messor barbarus

commençons par le commencement.

C'est quoi une Messor barbarus?

La fourmi  Messor barbarus est plus communément appelée fourmis moissonneuse. On la trouve, principalement, dans le bassin Méditerranéen et selon les scientifiques d’origine maghrébine. L’originalité de cette espèce est son comportement alimentaire : elle se nourrit principalement de graines. L’absence de trophallaxie (régurgitation de nourriture depuis le jabot social pour nourir une autre fourmis)est compensée par un système communautaire d’approvisionnement et de prédigestion de la nourriture. La fourmi "barbarus" fait partie de la grande famille des « Myrmicinae », et du genre « Messor », toutes ont un aiguillon atrophié et non fonctionnel, et leurs nymphes sont toujours nues lors de la dernière phase de transformation avant l'imago, donc n'ont pas de cocon.

nymphe

Cette société monogyne (1 seule reine), vivant en milieu calcaire, se compose entr’autre, d’ouvrières peu poilues dont la taille varie de 3,8 à 12 mm. La reine, de couleur noire, parfois la tête d’un brun rouge sombre, peut atteindre les 14 mm et vivre jusqu’à 15 ans. Les mâles mesure entre 8 à 9 mm. Les ouvrières sont polymorphes : les petites sont appelées « Minors ». Nous avons aussi les « Médias » et les plus grandes sont des « Majors ».

castes4h_messor

(photo de Cékiki, forum AcidFormik, voir les liens)

Une caractéristique de cette espèce est la prédigestion des graines, avec la formation de « pain de fourmi ». En effet, les graines sont ouvertes, triturées, et imbibées de salive, jusqu’à la formation d’une pâte qui sera consommée par tous. Cette formation d’une nourriture utilisable par chacun compense l’absence de trophallaxie.

graines

La salive de ces fourmis est fortement hydrolysante et son action porte sur les réserves amylacées des graines pour les transformer en sucres assimilables par les fourmis.

pain_210

En France, les barbarus sont implantées dans quelques départements du pourtour mediterrannéen.

messor15repartition

(Carte provenant du Site http://antarea.fr/projet/index.html )

Identification:

celle ci peut se faire en 10 étapes pour les plus cheveronnés:

1- présence de castes nettes. Seuls les sexués ont des ailes.

2- Pétiole (ce qui relie le thorax à l'abdomen) divisé en deux partie (pétiole et post-pétiole) => Myrmicinae

3- Post-pétiole inséré dans la partie antérieure du gastre, et ne possédant pas d'extension ventrale.

4- Antennes composées de 11 ou 12 articles, se terminant par une masse apicale de plus de 3 segments ou sans masse apicale.

5- Mandibules dentées en forme de triangle, dont les côtés extérieurs sont arrondis.

6- Tête peu ou non carrénée, de forme rectangulaire, aussi large dans sa partie supérieure que dans la partie proche des mandibules. Tête souvent pratiquement plus large que longue. Bord supérieur du clypeus non relevé sous la base des antennes.

7- Présence de castes avec des individus intermédiaires (minor, média, major).

8- Fourmis récoltant et stockant des graines en grande quantité. => Messor

9- Pas de psammophore (barbichette), et corps lisse.

10- Tête des majors rouge, parfois sur les media => Messor barbarus

major

Maintenant que vous savez de quoi on parle, on va pouvoir commencer.

Posté par cryx à 18:57 - - Commentaires [6] - Permalien [#]


18 février 2010

Algomeysa

p1010012large

p1010014large

p1010017large

Vous devez vous demander, pourquoi le blog porte le nom d'Algomeysa? c'est quoi ce nom barbare?

C'est tout simplement le nom que j'ai donné à ma gyne (reine). D'où ça vient? Ba oui parce que je l'ai pas inventé.

Algomeysa est un des autres noms commun de l'étoile Procyon (Alpha Canis Minor) de la constellation Canis Minor (petit chien). Cette étoile très brillante porte aussi le nom d'Antecanis ou Elgomaisa.

J'ai récupéré Algomeysa lors d'une sortie le 24 Octobre 2009 après de forte pluie. C'est à dire la période idéale d'essaimage. Je n'ai toujours pas de confirmation qu'elle est fécondée, même si celà parait plus logique. Seul le temps permettra de confirmer ou non dès la présence des premières larves.

p1010002large

Posté par cryx à 10:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Les premiers oeufs

Il y a deux semaines, j'ai eu la surprise de trouver une petite grappe d'oeufs dans le tube d'Algomeysa. Il faut imaginer une petite grappe de 6-8 petites billes blanches translucide agglomérées ensemble. Les oeufs sont minuscules, moins d'un demi-mm de diamètre.

Le tout était de savoir si ces oeufs étaient des oeufs fécondés ou non.

En effet lors du vol nuptial, plusieurs mâles vont déverser leur semence dans la reine qui va stocker les spermatozoïdes à vie dans une spermathèque. Lorsqu'elle lâche un ovule, elle a le choix de le féconder au passage, ou de le laisser passer vierge. Ces oeufs vierges sont des oeufs trophiques qui servent de nourriture. Il est possible aussi (lorsque la colonie est bien évoluée, au stade de production des sexués) que les oeufs non fécondés soient uniquement ceux qui fournissent les mâles (caractère haploïde pour les chromosomes sexuel).

Au bout de 15j, il n'y a aucune évolution dans l'apparence de ces oeufs, pas de changement en larve (alors qu'en 15j le temps nécessaire est passé). D'où la conclusion que c'étaient des oeufs trophiques qu'elle a pondu probablement par instinct ou pour se nourrir. En tout cas je n'observe pas pour le moment de diminution, elle ne les mange pas et s'en occupe en les baladant entre ses mandibules ou en restant à proximité.

A propos de nourriture, une reine peut rester des années (records 597j en captivité sans nourriture) sans manger, en puisant uniquement sur ses réserves. Je ne lui donne donc rien à manger, à part de l'eau à travers un coton humide. J'ai essayé une mixture lait/chocolat/farine/sucre imbibé sur du coton également. La première dégustation à son arrivée fut importante, par la suite je ne sais pas si elle en a profité.

Fausse joie donc. Il faudra attendre d'avantage pour avoir de vrai oeufs. Il est vrai qu'il était un peu tôt dans l'année encore. Les fourmis ont une diapause hivernale durant laquelle de nombreuses espèces "hibernent" si on peut dire. ou en tout cas vivent à un rythme ralenti, enfermé dans leur fourmilière. Vous n'avez jamais observé qu'en plein hiver il est rare de rencontrer des fourmis dehors? Les Messor sont une espèce du sud, donc la diapause y est moins présente, tout juste un petit ralentissement. La reprise d'activité se fait au printemps avec un maximum en été. Je pense plutôt avoir un espoir de fondation de colonie vers mars/avril. Les Messor barbarus sont lentes à se développer au début par rapport à d'autres espèces, et il faut souvent plus d'1 an pour avoir une centaine d'ouvrières.

Autre inquiétude par rapport à son éventuelle non-fécondité: Elle possède toujours ses ailes. En principe après l'accouplement, elle les détache avec ses mandibules. Maintenant le manque de place pour effectuer l'opération jusqu'à présent à pu l'empêcher de le faire.

Patience donc...

P1010014__Medium_

Posté par cryx à 10:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 février 2010

L'élevage de Gyne en fondation

Que faire quand on dispose d'une gyne fraichement trouvée?

La pauvre est toute seule, sans ouvrière, avec le contenu de sa future fourmilière en elle.

Beaucoup de site d'élevage propose le tube à essai. Ce que j'ai fait au début.

Voici comment ça se présente:

tube

On met de l'eau au fond du tube. Puis on place un coton qui fera barrage et s'imbibera d'eau. Ceci permettra à la fourmis de boire et surtout de régler une humidité dans le tube, chose indispensable pour les fourmis, elles ne supportent pas la sècheresse.

On met ensuite la gyne et enfin on ferme le tube avec un coton.

En principe comme ça, une gyne peut tenir très longtemps. Normalement elle va se mettre à pondre, à produire sa première génération d'ouvrières (les plus faibles qui ne vivent que 6 mois en moyenne). La fourmilière sera lancée. On pourra alors sortir la gyne et ses ouvrières pour les installer dans un nid plus agréable.

J'ai donc suivit ce système jusqu'à peu.

J'ai ensuite opté pour un système de flacon avec du platre dedant. Le platre est très utilisé pour les nids car il fournit un sol stable, solide, non attaquable à la mandibule, et qui transmet l'humidité facilement selon le système adopté pour l'eau.

Mon flacon est donc calqué sur un modèle de Bob (membre administrateur du forum Messor barbarus). On remplit en parti de platre et on laisse sécher; On pratique quelques trou en bas du flacon. Il suffira de tremper le flacon dans l'eau quelques seconde pour que l'eau pénètre le platre et humidifie l'ensemble. Le nid est prês pour quelques semaines. On peut mettre la gyne et fermer le flacon avec le bouchon qu'on aura perforé préalablement (petit trou pour l'aération).

J'ai mis du pigment naturel (beaucoup de jaune ocre et un peu de marron sienne) dans le platre ce qui permet de le colorer (plus joli).

L'avantage de ce système: sol large, plat et stable (comparé à une section de tube glissante et arrondie). Donc moins de stress pour la gyne qui est très sensible surtout chez cette espèce.

Inconvénient: l'hygrométrie doit être mesurée avec précision sinon le tout devient trop humide et peut entraîner le développement de moisissure (c'est moche!)

voilà quelques photos du résultat:

PIC_0054__Medium_

PIC_0055__Medium_

P1010003__Medium_

P1010005__Medium_

P1010018__Medium_

Posté par cryx à 17:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 février 2010

Premier mini nid moulé

ça y est j'ai construit mon premier mini nid moulé. Et je suis plutôt content de moi.

Alors je sais, je l'ai fais bien en avance alors que rien n'est sur pour ma gyne etc et que même si elle est fécondée, il faudra surement encore plusieurs mois avant qu'elle mette les pattes dedant.

Bon qu'est qu'un mini nid moulé déjà?

C'est un petit nid, destiné à de jeunes colonies, pour un cout de construction faible (moins de 5€).

voici un petit tutorial pour en construire un:

déjà il faut du matos:

le récipient : verre Ikéa 50cL en plastique (3€90 le lot de 4).

de la pâte à modeler

du platre

du pigment naturel (facultatif, c'est pour la déco).

1) Prendre le verre et y introduire des boudins de pâte à modeler qui formeront le moulage des futures salles et galleries.

P1010001__Custom_

IMPORTANT: il faut penser au réservoir d'eau. pour celà on met de la pate à modeler au fond du verre, mais NON RELIE au reste du réseau. Laissez au moins 1cm entre la reserve et les galleries. Construisez les moulages des "mèches" pour humidifier le nid en pratiquant 1 ou 2 trous dans ce fond de pate à modeler. Je l'ai fait avec une pile et j'ai appuyé, ça a fait des trous bien net. N'appuyez pas forcément jusqu'au fond du verre, pas besoin de traverser toute la pate de la reserve.

2) Coulage. Faites votre préparation de platre (avec éventuellement du pigment pour le colorer comme j'ai fait, sinon ce sera blanc). L'usage du pigment naturel à l'avantage de ne pas avoir de produit chimique contrairement à des peintures. Ainsi il est déconseillé de peindre un nid blanc avec de la peinture classique car il pourrait y avoir danger pour les fourmis.

PIC_0052__Custom_

3) démoulage. BONNE CHANCE!! Je n'ai tout simplement pas réussi -_-' . J'ai du casser le verre (difficilement en plus!)

4) Enlevez la pate à modeler du platre. Faites le doucement avec un tournevis ou autre truc pointu. Tachez d'enlever que la pate et pas des bouts de platre en y allant trop fort...

P1010001e__Custom_

Il en restera surement. Faites le finissage avec une brosse à dent humide pour enlever les dernières traces.

P1010004__Custom_

P1010006e__Custom_

A ce stade c'est quaziment fini. Il reste un peu de déco si on veut.

5) Décoration. J'ai peint avec du pigment dans de l'eau une couche extérieure, sauf les galleries. Gardez les galleries claires pour bien voir les fourmis.

P1010013e__Custom_

P1010011e__Custom_

6) Installer le nid dans un nouveau verre. Il ne restera qu'à percer un petit trou dans le verre en bas au niveau de la reserve d'eau pour permettre d'y introduire de l'eau (par une seringue). C'est prêt! Bien sur comme tous les nids, pensez à l'anti-évasif vu que le verre est ouvert au dessus... sinon les fourmis iront se balader dans la maison.

P1010002e__Custom_

P10100014__Custom_

P10100051__Custom_

P10100041__Custom_

Ce nid devrait pouvoir contenir entre 200 et 400 individus. J'ai fait pas mal de salles et assez grandes et profondes pour gagner de la surface. Je vais prochainement en construire un deuxième sur le même modèle mais plus petit (moins de salles) pour environ 100 individus. Je commencerai par utiliser ce petit puis je le relierai à celui là pour faire un ensemble plus grand. Ensuite... j'aurais le temps d'ici là, même si je sais plus ou moins ce que je veux faire.

Ce type de nid quazi identique en aspect et volume habitable est honteusement vendu 45€ sur le net. Maintenant vous savez que vous pouvez en faire vous même pour moins de 5€!

Posté par cryx à 19:06 - - Commentaires [7] - Permalien [#]


26 février 2010

Deuxième mini nid moulé

comme promis, j'ai donc fabriqué mon deuxième nid qui sera en réalité le premier à être habité ^^

Ce nid est donc plus petit en nombre de salle, et le volume de plâtre est plus faible (niveau max plus bas dans le verre).

Les changements dans la fabrication:

remplacement de la pâte à modeler par de l'argile à modeler (sorte de pâte de potier, très souple et naturelle). 1€50 pour 1,5Kg. 9a se prête au travail aussi bien que la pâte à modeler à la différence qu'elle colle moins au paroi du verre. Entendre par là qu'elle glisse si on la pousse, mais sinon ça tient tout seul si on y touche pas.

J'ai tout de même fait la réserve d'eau avec de la pâte à modeler. On verra ce que ça donne.

PIC_0132__Medium_

Le coulage du plâtre a été fait selon la même méthode. Sauf que j'avais badigeonner un peu le verre d'huile (seulement la partie haute, à cause des salles je n'avais plus accès à la paroi entre la réserve d'eau et les salles basses). C'était dans l'espoir d'un démoulage plus simple que la dernière fois...

PIC_0133__Medium_

PIC_0135__Medium_

PIC_0136__Medium_

PIC_0137__Medium_

démoulage et nettoyage:

Effectivement le démoulage a été beaucoup plus simple. Il a suffit de taper (assez fort quand même) le verre par terre (enfin plus exactement sur un livre pour amortir le choc). Il m'a fallu moins de 2 minutes pour qu'il cède. Comme je le supposais, la glaise et la graisse facilite l'opération, et comme je le prévoyais aussi, la pâte à modelé est restée collée au fond. Le pense que le principal facteur de difficulté de démoulage du premier nid était due à la pâte à modelée qui colle beaucoup trop sur le verre.

P1010003__Medium_

La glaise donne une légère coloration rosacée sur le plâtre où elle se situait.

P1010007__Medium_

P1010008__Medium_

Comme pour l'autre nid, il suffit de pratiquer un nettoyage à la brosse à dent humide. Sur ces photos la couleur fait penser à du foie gras (surtout avec les dernière traces rosées...huum un nid en foie gras :P) En réalité c'est plus jaune.

P1010015__Medium_

P1010016__Medium_

P1010018__Medium_

J'ai coloré l'extérieur toujours au pigment naturel, cette fois ci plutot marron. Le résultat est plutôt interessant. Encore une réussite^^

P10100019__Medium_

P10100082__Medium_

P10100092__Medium_

P10100102__Medium_

Hésitez pas à donner votre avis ou poser vos questions.

Posté par cryx à 19:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

04 mars 2010

humidification du bobflacon

j'ai fais un test aujourd'hui pour réhumidifier mon bobflacon.

Comme il n'a pas de réserve interne, il faut le passer un peu à l'eau de temps en temps pour que l'eau rentre par les trous du fond. Finalement j'ai jugé que le flacon était réhumidifé en environ 1/2h.

Il tient environ 1 semaine et demi ainsi. Je verrais donc ça au porchain checkup.

Posté par cryx à 22:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 mars 2010

Liens externes

petite explication des liens externe que j'ai mis (à gauche).

Le blog de Bob: Robert est un éleveur de fourmis et son blog raconte l'évolution de sa colonie depuis 2004. Beaucoup d'évolution donc! On apprend beaucoup de chose sur les Messor et sa colonie est impressionnante en taille!

forum acid formik: Un forum de myrmécologie avec des conseils pour l'élevage. Toutes espèces confondues.

forum Messor barbarus: un forum spécialisé sur notre fourmis préférée. Cette fois ci c'est ultra spécialisé et les conseils sont précieux. Robert en est l'administrateur.

Pensez donc à y faire un tour si ce sujet vous interesse.

Posté par cryx à 18:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 mars 2010

test de nourriture 1

j'ai décidé de tester quelque chose aujourd'hui, de donner de la nourriture pour poisson à Algomeysa ^^

Ce sont des flocons dont la composition indique:

Poissons et sous-produit de poissons, céréales, levures, extraits de protéines végétales, mollusques et crustacés, huiles et graisses, algues, sucres.

à priori pas trop de produit chimiques dégueu.

J'ai testé j'ai mis un flocon dans le pot pour voir. Et bien elle le mange! Elle le grignote et fait des petites boules de flocon maché (de la même manière que pour faire du pain de fourmi plus ou moins). Je verrais demain s'il en reste.

P1010003__Medium_

P1010004__Medium_

P1010005__Medium_

P1010009__Medium_

Autre chose en passant, Algomeysa continue de pondre des oeufs trophiques. Je me souvient qu'à sont arrivée dans le flacon, il devait y en avoir environ 5-6. à présent la grappe est plus grosse avec au moins une douzaine d'oeufs.

Vu qu'elle ne les mange pas, et qu'ils ne se développe pas, je me demande vraiment à quoi ça lui sert de se fatiguer ainsi...

Posté par cryx à 19:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 mars 2010

Fabrication du pain de fourmis

Voici pourquoi on appelle les Messor aussi les fourmis moissonneuses ou boulangères:

Chez beaucoup d'espèces de fourmis, la trophallaxie ("bouche à bouche") pour partager la nourriture au sein de la colonie est fréquent. Il s'agit d'une régurgitation de nourriture prédigérée à partir d'un deuxième estomac spécial appelé jabot social. Ainsi des ouvrières qui n'ont pas le temps, ni les moyens d'aller se nourrir elles-mêmes peuvent être nourrit par d'autres sur demande.

Chez les fourmis du Genre Messor, il n'y a que les larves qui bénéficient d'une alimentation via une sécrétion salivaire. Les adultes, y compris la reine, ne possedant pas de jabot social, ne pratiquent pas la trophallaxie et donc se nourriront directement sur ce que l'on appelle du "pain de fourmis".

Les Messor vont ramener des graines depuis l'extérieur et les stocker dans des greniers.

Quand elles en auront besoin, les ouvrières vont les couper en morceaux puis longuement léchées, mastiquées pour imprénier les morceaux de salive. Cette mastication à lieue la tête en bas. La salive va prédigérer les graines sous l'effet des enzymes qu'elle contient. Cette salive a une action hydrolysante qui transforme les réserves amylacées des céréales en sucres assimilables. Les glandes salivaires labiales fournissent une amylase et une maltase très actives, l'estomac produit aussi une amylase, tandis que les glandes pharyngiennes et maxillaires ne sécrètent pas ces deux enzymes.
Rappel: L'amidon contenu dans les graines est un glucide complexe qu'il faut "casser" pour que l'organisme l'assimile. L'amylase est une enzyme qui découpe l'amylose (polyosides constituant l'amidon formé de 4 glucoses accrochés en chaîne). La maltase est une enzyme qui découpe le maltose, dioloside formé de 2 glucoses accrochés. Au final de l'opération on obtient des unités de glucose simple facilement utilisable pour les fourmis (mais entre nous, ça fonctionne exactement pareil chez les humains).

La pâte ainsi obtenue est appelée "pain de fourmi".

Ces pains de fourmis sont tenus en hauteur pour éviter le contact avec les parois ou tout autre obstacle pouvant contaminer la nourriture. Ils seront stratégiquement disposés au sein des galeries pour que chaque membre puisse rapidement trouver de la nourriture si le besoin s'en faisait sentir.

Ils ressemblent à des petits agglomérat blanchatre. A ne pas confondre avec une grappe d'oeufs!

messor_barbarus_532_pain_fourmis

Posté par cryx à 21:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]